Repères historiques


L’Institut de formation des maîtres de la Nouvelle-Calédonie (IFMNC) est un établissement public à caractère administratif de la Nouvelle-Calédonie (EPA).

Il est créé par la délibération n°70 du 19 janvier 1990 modifiée par les textes suivants : délibération N°94/CP du 14 novembre 1990, délibération n°012/CP du 05 novembre 1999 et délibération n°177 du 25 janvier 2001.

ORIGINE ET CREATION DE L’IFMNC

  • 1953 : Création du cours normal par arrêté du 25 mai. La formation dure un an et a lieu en métropole ; elle prépare au CAP (certificat d’aptitude pédagogique), au CEAP (certificat élémentaire d’aptitude pédagogique) et au CAM (certificat d’aptitude aux fonctions de moniteur).
  • 1976 : Création de l’Ecole normale avec une formation en 2 ans préparant au CAP et au CEAP.
  • 1985 : La formation passera à 3 ans avec la mise en place du DI (diplôme d’instituteur).
  • 1989 : Création des CDP (centre de développement pédagogique) de Touho et de Lifou, rattachés à l’école normale, placés sous l’autorité du vice-recteur.
  • 1990 : Création de l’ITFM, regroupant l’école normale et les deux CDP. En 1992 sera rajouté le CDP de Nouméa (les CDP seront fermés fin 1996).
  • 2000 : Création de l’IFMNC par la délibération du congrès N°012/CP du 15 novembre 1999 suite au transfert de la compétence du 1er degré public à la Nouvelle-Calédonie.

    Modification de la composition des conseils d’administration et d’orientation et ajout de la mission de formation initiale et continue des instituteurs amenés à enseigner les langues et la culture kanak.
  • 2011 : La formation est rénovée ; elle comprend la préparation à la licence option “métiers de l’enseignement du 1er degré”, délivrée par l’UNC et aux 10 compétences professionnelles de l’enseignant du 1er degré de la Nouvelle-Calédonie. Le vice-rectorat délivre le DPI (diplôme professionnel d’instituteur).