Comment devenir instituteur ?


Pour devenir instituteur, il faut être lauréat du concours externe ou du concours spécial et suivre la formation de 3 ans à l’IFMNC. Vous trouverez ci-dessous les conditions d’inscription et le programme de ces concours :

  • Concours externe
  • Il est ouvert à toute personne âgée de 18 ans au moins l’année du concours et titulaire du baccalauréat ou d’un titre ou diplôme jugé équivalent ou supérieur.

    • Les épreuves d’admissibilité :
    • – étude de documents portant notamment sur la culture océanienne en général, ou kanak en particulier,
      – analyse de documents et QCM en mathématiques/sciences.

    • Les épreuves d’admission :
    • – commentaire de texte portant notamment sur les thématiques sociétales et éducatives et entretien avec le jury visant à apprécier les aptitudes et motivations du candidat,
      – épreuve écrite facultative de langue.

  • Concours spécial
  • Il est réservé à toutes les personnes ayant déjà enseigné au titre de l’enseignement primaire public justifiant de cinq cents jours de service rémunérés, consécutifs ou non, dans les cinq dernières années, dont cent cinquante jours durant l’année du concours.

    • Les épreuves d’admissibilité :
    • – réponses courtes à 3/5 questions de culture générale notamment sur les thématiques sociétales et éducatives,
      – QCM sur les mathématiques,
      – étude de documents portant notamment sur la culture océanienne en général, kanak en particulier.

    • Les épreuves d’admission :
    • – exposé et entretien avec le jury à partir d’un dossier de 8 à 10 pages dactylographiées, proposé et préparé par le candidat relatant une expérience en milieu professionnel,
      – entretien avec le jury sur son expérience professionnelle,
      – épreuve écrite facultative de langues kanak ou anglais.

    • Informations complémentaires
    • Vous trouverez les dates, le dossier d’inscription, les annales et le rapport de jury de ces concours, sur le site de la Direction des Ressources Humaines et de la Fonction Publique de la Nouvelle-Calédonie (DRHFPNC).